Les souvenirs et l’écrivain 2/Nouvelle audio/ Novae — 1er rencontre des hommes avec des extraterrestres

Image de mise en avant- Dessin Nicolas Antoniucci, Novae, la ville boursoufflée.

Citation :

… Des paysages de villes boursoufflées par de gigantesques ruches d’acier, dans lequel se trainent des Aliens rosés, parfois phosphorescents, au front orné d’un seul œil bleuté…

 Suite à mon précédent article, voici une autre nouvelle que j’ai publié en 2003 dans mon livre, Les plages blanches et la Falaise de Sol. En cherchant dans mes cartons j’ai retrouvé des dessins que j’avais fait à l’époque pour l’illustrer et particulièrement l’un d’eux sur lequel était écrite l’inscription suivante, pour Céline, voyage sur Novae.

Il m’est venu alors l’idée de lui demander de lire mon texte puisqu’elle était devenue conteuse.

Céline Antoniucci.

http://www.racontance.be/nos_conteurs_celine_antoniuicci.html

Et, le cri.

La voix : https://www.youtube.com/watch?v=uRHC01_XiGU

 L’histoire raconte la rencontre dans l’espace, proche de la planète Novae perdue quelque part dans le cosmos, des hommes et des extraterrestres… Ceux-ci sont des êtres aux formes molles et changeantes, multiformes, qui se métamorphosent dans celles d’objets ordinaires existant sur Terre, camions, stylos, formes pures ou cannette de soda.

Il s’avère que ceux-ci, depuis longtemps, observaient les hommes sur Terre en se transformant dans des apparences d’objets ou d’animaux existant sur Terre.

 Citation :

… Les Noviens observent notre planète depuis longtemps….. Certains insectes imaginés observaient par colonies entières les forêts d’Amazonie et les trottoirs de nos villes aussi…

 

Voici le texte audio lu par Céline Antoniucci.

 Merci Céline pour cette lecture d’un texte difficile à lire dans lesquelles les mots se succèderont en laissant surgir des visuels à connotation poétique qui s’entrechoquent les uns aux autres avant de disparaitre.

Dessins de Nicolas Antoniucci.

La Mère, extrait de texte.

La Plage aux requins, édité dans la Plage de sable blanc et la Falaise de Sol, qui est préliminaire à la nouvelle Novae et dans laquelle trouve une description du vaisseau spatial construit par les hommes.

… Les ailes du vaisseau sont décorées de plumes d’acier très blanches, comme si elles étaient celle d’un oiseau blanc aussi.

Son ventre contient des moteurs enserrés dans une poitrine de métal aux formes courbes qui ressemblaient aux seins d’une femelle de mammifère.

Ils sont décorés de deux cercles peints de couleur blanche.

C’est en raison de cette dernière image que la navette spatiale porte le nom de la Mère.

Sa queue ressemblerait à celle d’un poisson.

… Novae, la planète aussi bleue que la Terre…

La mère.

 La rencontre.

Novien totem.

Nicolas Antoniucci
Par Nicolas Antoniucci

Passionné par la vie dans ce qu’elle pourra avoir d'insolite, parfois d’inexplicable et aussi par l'art sous toutes ses formes, les voyages et bien entendu l'écriture, je vous propose de partager avec vous sur ce blog mes différentes passions !

Commentaires (73)

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée. Les champs requis sont marqués *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.