logo

Publicité/Na/Sel et sodium/Mes livres-couleur sodium/Publicité

Image de mise en avant, le logo de couleur sodium vu par les graphistes d'IS édition.
La publicité, quelques réflexions:

La publicité sera une manière optimiste de définir un objet en oubliant de parler l’ensemble de ses défauts potentiels.

La publicité occupe le champ, jusqu’alors dédié aux religions ou sciences occultes, de la soumission face à l’inexpliqué, dans les jugements de l’homme.

La publicité rassure car portant un message de groupe.

Il n’y aura dans notre monde que quelques éléments qui auront une représentation symbolique quasiment universelle ainsi qu’une importance évidente pour le psychisme de l’homme et avec lesquels son esprit cohabitera depuis toujours, de génération en génération, et de sa naissance jusqu’à sa mort, comme s’ils constituaient une sorte de structure qui portera son âme autant que les os, astucieusement assemblés en squelette, mécano de la vie,  porteront son corps.

L’eau, bien sur, le fer, l’or et d’autres en feront partie, mais le sel particulièrement jouera un rôle important dans le fonctionnement de l’organisme de l’homme mais, bien sur, sans excès, dans un parfait équilibre avec les autres constituants de son corps.

Le sel.

Sans m’enfoncer, me dissoudre dans une analyse montrant l’importance de cet élément naturel dans quasiment toutes les religions et sociétés humaines, ce qui ne sera plus à prouver, j’évoquerais simplement le fait que ce matériau se retrouvera un peu partout sur la terre ainsi que dans les mers et, qu’à ce titre, il sera un lien important entre le corps de l’homme, qui en possède dans son organisme, et l’univers qui l’entoure et que cela, peut-être, aura une importance car créant une sorte de continuité entre la vie et l’inerte. 

Le sel sera alors émergeant, tel un geyser ou une fumée sortant de sa nature chimique de chlorure de sodium, dans l’esprit de l’homme dans lequel il deviendra symbole de pureté, de spiritualité, de destruction selon…

Le sodium.

Le sodium, un élément chimique de numéro atomique 11 et de symbole NA, sera à l’état naturel un métal moût de couleur argenté, aux réactions difficiles au contact du feu car, enflammé, il aura du mal à d’éteindre car ses réactions réactions avec l’eau seront violente car, à son contact, il explosera.

Couleur sodium.

Cet article est écrit pour mon site d’auteur qui a pour but de présenter mes ouvrages ainsi que quelques textes permettant aux lecteurs d’avoir une approche préalable de mes écrits tant sur le plan de mon style d’écriture, mélangeant réalité descriptive et imaginaire, que des histoires racontées qui cibleront un univers de science fiction.

Depuis une dizaine d’années j’aurais publié dix livres dont huit sont encore commercialement d’actualité et dont le dernier, le conflit Oiseaux & Cie, est en cour d’édition avec une sortie prévue pour l’automne 2018. 

Ils occuperont tous une même niche littéraire que je souhaite résumer ainsi, Culture, Science fiction et Suspense. 

J’ai décidé de leurs construire une maison pour les accueillir en leur donnant un look fédérateur ainsi qu’un titre de collection, faisant office de publicité, pour les regrouper qui sera, Couleur sodium, avec comme clin d’oeil NA qui est mon paraphe ainsi que le  symbole chimique du sodium.

La couleur permettant une perception fine et émotive du monde qui nous entoure et le sodium étant un métal argenté, dangereux, comme peuvent l’être parfois les idées lorsqu’elles proposent, lorsqu’elles innovent.

Mes livres: Les plages blanches et la falaise de Sol, Objets, L’Arbre du Kamas, Main basse sur le sixième continent, Meurtre dans un paysage qui n’est pas encore le notre, Lucy Africa, Alpha Cha et le Tatouage de Jade, Alcor Adam, Cnidaria et, bientôt, Le conflit Oiseaux & Cie.

Nicolas Antoniucci
Par Nicolas Antoniucci

Passionné par la vie dans ce qu’elle pourra avoir d'insolite, parfois d’inexplicable et aussi par l'art sous toutes ses formes, les voyages et bien entendu l'écriture, je vous propose de partager avec vous sur ce blog mes différentes passions !

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée. Les champs requis sont marqués *