Écriture/Métamorphoses — Mythologies et mutants / Du papillon aux idoles.

Image de mise en avant : Dessin Nicolas Antoniucci- Mythologie

Nature et mythologie.
La Nature.

Propos tenus autour de la larve, du cocon et du papillon.

Dans l’antiquité.

La mythologie et les êtres vivants sont souvent représentés comme étant mi-humain mi-animaux.

En Égypte avec, par exemple, Sobek, au corps d’homme et tête de crocodile ou Thot qui est représenté avec une tête d’oiseau, d’Ibis.

Aux Inde avec certains dieux, dont Ganesh, un homme à tête d’éléphant.

Dans le monde moderne aussi, avec ses héros de papier qui, dans les BD,  se métamorphoseront en justiciers 
et seront possédés par la force primitive d’un animal, tel Spiderman et son mentor, l’araignée.
Modifications du corps.

Dans certaines évolutions particulières de la vie, lorsque des corps se modifient, que certains individus changent de sexe devenant des sortes de mutants habités de la puissance étrange que leur procurent les décors de leur transformation, entre mythologie et métamorphose. Deux concepts qui seront implantés, probablement même de façon génétique, dans la psychologie de l’homme. Ce sont des forces qui s’expriment principalement dans l’univers irrationnel de l’art, se tenant entre monde réel et rêve.

Elles font basculer le rêve dans la réalité — Le rêve prend alors chair et la chair devient rêve, en juste compensation et en suivant le principe des vases communicants.

Métamorphose et mutants.

Métamorphose et mutants sont les résultats d’équations de la vie qui, constamment, cherchera la direction de son développement futur en explorant des chemins de traverses, se terminant parfois en cul-de-sac et, alors, face à cette impasse, elle recule. Elle dépose parfois sur place un résultat de ses recherches — Une métamorphose bien faite telles sont celles, devenues ordinaires, faisant aller la larve, dans son cocon, jusqu’au papillon ou même simplement faisant évoluer l’embryon jusqu’à l’homme.

Métamorphose.

La métamorphose est une des énergies utilisées par la vie, suivant la théorie de l’évolution, accompagnant d’autres tels le besoin de nourriture ou de reproduction, tant sur celles s’inscrivant dans le corps et la chair que sur celles le faisant sur son comparse solidaire, l’esprit.

Avenir.

De ce fait, on peut se demander de quelle manière la vie, aujourd’hui, dans sa pratique de constante et systématique évolution, pourra s’intégrer et évoluer dans le paysage moderne, avec son réchauffement climatique, sa surpopulation et autres évolutions, aujourd’hui inconnues et toujours possibles.

Designer ergonome.

La vie, en artiste patenté jouant dans la catégorie designer ergonome, label Nature, avec de nombreuses spécialités reconnues telles le design parfait des dents et griffes chez les carnassiers, proposera certainement quelques solutions qui seront mises en place au fil du temps. Démocrate, elle laissera les forces en présence s’exprimer et, tel un arbitre de foot, sifflera en temps utile la fin de la partie et désignera le vainqueur.

Et

La Nature est telle une sorte de potache qui, constamment, reverra sa copie mais tout en prenant son temps.

C’est là ou le bât blesse et que l’homme devra remédier au pire.

Nicolas Antoniucci
Par Nicolas Antoniucci

Passionné par la vie dans ce qu’elle pourra avoir d'insolite, parfois d’inexplicable et aussi par l'art sous toutes ses formes, les voyages et bien entendu l'écriture, je vous propose de partager avec vous sur ce blog mes différentes passions !

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée. Les champs requis sont marqués *