sculptures et voûte de pierre

Les lieux sacrés/ Sculptures et rochers — Sculptures et architectures de pierre.

Photo de mise en avant, musée Volti, entre sculptures, salles voûtées en pierre et patio jardin avec fleurs et, parfois, des tourterelles.

L’art et la roche.

L’art dans sa dimension religieuse ou simplement mystique, s’intégrera volontiers aux espaces des grottes au cœur des rochers qui les entoureront et que cela soit par l’image comme pour les grottes préhistoriques, telle celle de Lascaux dont les parois sont recouvertes de dessins représentant des animaux, ou par la sculpture présente dans de nombreux lieux et cultures du monde à commencer par la grotte de Lourde ou, plus loin dans l’espace et le temps le temple de Nanputuo à Xiamen, en Chine.

Photo 1, temple de Nanputuo, Xiamen, Chine. Depuis des centaines d’années, voir plus, des sculptures sont déposées par des gens entre les rochers comme des prières qui seraient faites pour leurs apporter du bonheur.

Photo 2.

Sapiens.

Pour l’homo sapiens, le rapport profond existant entre l’art et la grotte, l’art et le rocher, proviendra très certainement de puissances psychiques et symboliques que son cerveau abrite et qui seront liées aux mystères de l’enfantement, à la gestation des fétus dans le ventre de la mère, à l’apparition de la vie.

Yuval Noah Harari, dans le chapitre de son livre Sapiens dont les phrases se suivent et entraînent le lecteur avec la célérité d’un cheval au galop, qui est relatif à l’entreprise Peugeot dont l’emblème représente un lion, fera un parallèle entre ce symbole et une petite sculpture préhistorique représentant un homme à tête de lion qui aura été retrouvée au cours de fouilles archéologique non loin du siège historique de l’entreprise.

Ce parallèle est un lien existant entre deux objets éloignés dans le temps mais dont les rapports entre eux génèrent une force supérieure aux hommes faisant passer certains lieux pourtant créés par eux, en l’occurrence sous le label Sapiens, sur un plan supérieur à leur propre nature et volonté les rendant ainsi obligatoires, indestructibles et intégrés au patrimoine de l’humanité.

Photo: Togo, architecture de pierre, Sainte vierge et son ange, la tourterelle.

Hors temps.

Ces lieux seront alors devenus des lieux sacrés, hors temps, des lieux de grottes et de rochers que l’image ou la sculpture auront transformé. Le musée Volti en fera partie car l’art de la statuaire et l’architecture de pierre se seront à un tel point mélangés que ce lieu sera devenu, pour Sapiens, une des nombreuses créations qui présentera son identité dans l’histoire de la vie au même titre que l’ADN le fera pour un homme..

Photos, statuettes de Volti.

Nicolas Antoniucci
Par Nicolas Antoniucci

Passionné par la vie dans ce qu’elle pourra avoir d'insolite, parfois d’inexplicable et aussi par l'art sous toutes ses formes, les voyages et bien entendu l'écriture, je vous propose de partager avec vous sur ce blog mes différentes passions !

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée. Les champs requis sont marqués *