Imagination et science/Science fiction — Miroir du passé et de l’avenir

Image de mise en avant- Gouache,  Le miroir.

Le peintre surréaliste Delvaux a, en 1936, peint une toile représentant une femme habillée assise devant un miroir mais dont le reflet la montrait totalement nue.

L’imagination.

La science-fiction interviendra de la même manière sur notre présent en proposant des reflets, des images venant des miroirs de l’écriture ou du cinéma, sur un monde recomposé par l’imagination d’un auteur.

L’imagination sera un domaine suffisamment déroutant pour la logique de nos sociétés d’aujourd’hui pour qu’elle puisse contenir parfois et proposer des vérités émergentes se tenant en périphérie ou en avance de celles qui sont validées, tel un paysan qui labourera son champ en laissant derrière lui de profonds sillons, par l’esprit de science habillant notre monde moderne d’une armure fabriquée de solides aciers, mathématique, physique, chimie, archéologie, astrologie, nucléaire, armements… etc.

Celle-ci pourtant restera fragile face aux inconnus persistants de l’univers et, parfois, en s’emballant comme le ferait un cheval furieux galopant sans retenue dans des espaces interdits, pourra mettre l’humanité en danger.

Imagination et science voyageront donc nécessairement de concert dans l’humanité.

Les oublis de l’histoire.

Chaque groupe humain mettant en pratique des concepts sélectifs pour ses valeurs sociétales, dont certainement le rapport homme /animal ou la mise en équation des inégalités sociales feront partie, il restera, au fil du temps, de grandes impasses dans la mémoire historique d’une époque rendant ainsi utile l’imagination pour en révéler d’autres caractéristiques au grand jour.

Il est alors possible de faire passer les époques, par l’art ou l’écriture, dans le reflet du miroir tel que l’avait proposé le peintre Delvaux dans sa toile de la femme habillée et assise qui sera pourtant reflétée nue.

Science-fiction miroir du passé, du présent et de l’avenir.

Ainsi les histoires de certaines nouvelles de fiction de mon livre Pour Morgane auront comme cadre le futur comme La Parité ou Fécondation in robot, dans l’espace ou se passeront dans des périodes anciennes de l’humanité, comme L’œil de Stonehenge ou Objet Néandertal.

D’autres nouvelles exploreront le présent mais en le faisant avec un regard décalé de celui de  notre perception ordinaire tel sont, Le transsexuel et le cerf, la Femme pierre ou l’âme de Jean l’Africain.

Extrait du livre, L’Arbre du Kamas, 2013.

https://nicolas-antoniucci.com/livres/larbre-du-kamas

Extrait repris dans le livre Pour Morgane, 2021, en préambule de la nouvelle, Sous le signe des gémeaux.

https://nicolas-antoniucci.com/livres/pour-morgane

… Je me lève, finis mon verre de vin, allume un cigarillo et tire ma révérence aux jumeaux qui, je l’ai aperçue dans un miroir du bistrot en sortant, commandaient une autre brunette, aux hanches étroites, qu’ils comptaient bien boire sans moi.

Je philosophe cul sec comme on boit un coup et murmure en franchissant la porte, peut-être au papillon blanc qui voletait devant :

Le reflet dans le miroir ne montre que la vérité, la sincérité…

Gouache- Miroir de trottoir

Par Nicolas Antoniucci

Passionné par la vie dans ce qu’elle pourra avoir d'insolite, parfois d’inexplicable et aussi par l'art sous toutes ses formes, les voyages et bien entendu l'écriture, je vous propose de partager avec vous sur ce blog mes différentes passions !

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée. Les champs requis sont marqués *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.