Chimère 1/Art- Maternité zoomorphe, Nigéria.

Art/Maternité Zoomorphe.

Cette sculpture, d’époque inconnue, vient de l’art du Nigeria et elle rentre dans la catégorie des maternités assises qui sont dans cette culture ancienne de fabrication courante et reproduite jusqu’à nos jours.

La mise en forme proposée par le sculpteur de cette maternité aura des spécificités qui me sembleront particulières car intégrant dans sa proposition esthétique la superposition du corps d’une femme à celui d’un insecte, une mouche ou une libellule.

Ainsi, sa coiffure extra-plate adopte la forme de l’aile translucide d’une libellule, ses yeux sont globuleux, saillants comme le seraient ceux d’une mouche et ses membres sont extrafins comme le seraient des pattes d’insecte.

Ses oreilles, par contre, sont de forme animale et évoqueront celle des biches ou des farfadets de nos légendes. Il est vrai qu’un insecte ne saurait avoir d’oreilles.

Ce mélange zoomorphe entre une femme et un insecte aura de forte résonance chez l’homme dans cette culture traditionnelle Africaine car illustrant l’existence des forces issues de la nature qui seront liées à lui jusque dans leur corps et leur esprit ce que, dans nos sociétés modernes, nous ne pouvons plus voir.

L’art ainsi prendra toute son importance en apportant des juxtapositions qui troubleront le regard du spectateur.

Une mouche quand même…

Ces expressions artistiques, lorsqu’elles s’appuient sur des sociétés traditionnelles, exprimeront le plus souvent une religion et, peu à peu, au fur et à mesure que l’humanité se transformera et quittera le monde des clans pour rejoindre celles de communautés plus vastes, celle des régions ou des nations, dans lesquels les dieux sortiront du corps de l’homme pour investir les temples ou les églises. Leurs icônes ou ex-voto se poseront alors sur des autels et ne déformeront pas la chair de leurs corps.

Il restera quand même dans nos sociétés modernes des expressions résiduelles de cette culture ancienne prenant forme à travers des peintures, des contes et légendes, des dessins animés ou films fantastiques dans lesquels certains personnages adopteront des aspects mi-homme mi-bête.

Ils serviront alors de trait d’union avec les temps anciens de la spiritualité de l’homme.

L’histoire de mon livre, Lucy Africa, se passe en Afrique noire dans un univers où la sculpture possèdera encore parfois, même encore de nos jours, un rapport étroit avec la magie.

 

Nicolas Antoniucci
Par Nicolas Antoniucci

Passionné par la vie dans ce qu’elle pourra avoir d'insolite, parfois d’inexplicable et aussi par l'art sous toutes ses formes, les voyages et bien entendu l'écriture, je vous propose de partager avec vous sur ce blog mes différentes passions !

Commentaires (3)

  1. Pingback: Musée/Art-Archéologie/Texte inédit-La femme pierre.

  2. Avatar

    Celestina Truden 8 mai 2019 à 10 h 24 min

    Very interesting points you have remarked, regards for putting up. « I never said most of the things I said. » by Lawrence Peter Berra.

  3. Avatar

    custom coins 27 septembre 2019 à 14 h 08 min

    Excellent blog! Do you have any helpful hints for aspiring writers? I’m hoping to start my own website soon but I’m a little lost on everything. Would you recommend starting with a free platform like WordPress or go for a paid option? There are so many choices out there that I’m totally confused .. Any recommendations? Many thanks!

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée. Les champs requis sont marqués *