La naissance du monde

Écologie/Science Fiction- La renaissance de l’humanité

La renaissance de l’humanité- Le nouveau monde.

Certains livres de science-fiction, principalement dans le genre de la Dystopie, depuis des décennies, nous plongeront dans un faisceau de constatations scientifiques qui conduirait l’humanité vers sa perte, semblant quasiment inéluctable.

La fin du monde y sera annoncée.

L’homme serait débordé par les puissances de son intelligence qui, jusque-là, auront servi à son développement et l’amélioration de son bien-être.

Le ballon de foot qu’un joueur enverra puissamment dans les airs finira par s’arrêter et retomber sur terre et, après l’envol, viendra la chute .

Il semblerait que certains auteurs de science-fiction prendront régulièrement acte, depuis que cette discipline littéraire existe, que l’humanité représentée par son équipe de savant, comme le ballon, redescendra dans une chute infernale et qu’elle quittera un jour le ciel qu’elle souhaitait atteindre pour revenir sur Terre, en montrant alors l’impuissance de la science.

Soyons optimistes, un ballon peut rebondir et la vie est tenace, elle s’accrochera à tout ce qu’elle pourra pour continuer sa course dans l’univers afin de ne pas disparaître.

Peut-être changera-elle de forme, quittera l’habit de l’homme pour endosser celui d’une autre intelligence naissante, celle d’un insecte, d’une plante… Et cela est un problème pour l’homme car il n’est pas la vie, il se contentera d’en faire partie et sa place dans l’Univers n’est pas vraiment stable, n’étant pas un dieu.

En extrapolant dans le langage du monde du travail d’aujourd’hui, son contrat avec la Nature ne serait qu’un CDD.

Le pouvoir de l’ homme sera permutable à l’infini.

Il aura eu heureusement, jusqu’à aujourd’hui, lorsque le ballon sera redescendu sur terre la force de le renvoyer dans les airs, encore, encore et encore.

Et même, s’il arrivait dans une situation d’extinction de son espèce, comme un simple éléphant, dans un avenir lointain, extrême et obscur, il existera certainement quelque part perdu dans une forêt, une savane, au flanc d’une montagne des hommes et des femmes, vivant en dehors des conforts illusoires de la modernité, qui sauraient , en quelques millénaires, renvoyer le ballon dans les cieux et reconstruire la communauté humaine. Ils sauront faire le feu, construire des huttes, pêcher, chasser et cueillir des baies sauvages. Ils sauront se soigner avec des plantes sans les enfermer dans des cages, cachets ou gélules.

Voyage.

Ainsi, manuscrit inédit/ Oiseaux & Cie/science-fiction au quotidien :

Afrique de l’Ouest, 2017 – Vaudou urbain ou le temps en désordre.

Midi, une foule d’individus, aux tenues vestimentaires colorées, remplit la rue sans trottoir et les vélomoteurs, bicyclettes et voitures se mélangeaient aux piétons. Des étals rengorgent de marchandises variées venues des quatre coins du monde, Asie ou Europe, et au milieu d’elles s’ouvre une oasis de verdure remplie de fruits exotiques de toutes les couleurs et formes, mangues, ananas, bananes naines et géantes.

Au milieu d’eux, comme un héron immobile sur le bord d’une rivière, se tenait debout un homme complètement nu, semblant être invisible pour les autres. Il présentait son sexe et sa musculation de bonnes tailles aux passants qui voudraient le voir.

Le vent, en soufflant de la mer, murmurera alors quelques mots qui l’habilleront d’une explication, folie, sexualité, homosexualité, nudité, échange, pauvreté mais aussi, parfois, puissance et fierté de l’homme, reproduction, Vaudou.

Le vent s’arrêta, reprit son souffle et, ensuite, murmura… Cet homme présente sa corpulence, sa force de taureau noir, de bête puissante et saine, à celui qui voudra le faire travailler… C’est le temps en désordre, le temps en désordre. Du travail, il voudrait du travail…

Les fantômes des négriers notoires de l’histoire passée des hommes, un instant, l’effleurent, le cajolent, à moins qu’il ne représente la survie de l’espèce des hommes dans un futur lointain où la vie sur notre planète, ayant parcouru un cycle, devra se régénérer après qu’une succession de cataclysmes aura décimé sa population.

L’homme est grand et fort, géniteur et sa femme, jeune, grande de corpulence et féconde. Elle l’attendait à la lisière d’une forêt, elle va faire sa rencontre avec l’histoire car l’humanité allait devoir redémarrer à zéro.

À moins que cet homme nu ne fût un intellectuel, un amateur de livre et de mots.

L’arbre du Kamas — Nicolas Antoniucci édition libre d’écrire, 2013

Dans ce même pays lointain…

Citation :

… Le coït du lion à la face blessée.

.. .Non loin de là, un fétiche en terre semble dormir, dieu antique au repos. En voyageant vers ce pays perdu, j’ai vu, à l’aller, en plein soleil, une fille nue qui marchait dans la foule et, au retour, une autre, pas la même, du moins je le pense, nue aussi, les fesses justes habillées des rayons de la lune. Je demande à Fred ce que cela signifie et il me répond qu’il n’en sait trop rien, que cela arrive parfois comme un signe, mais un signe de quoi, il n’en sait foutrement rien. Cela vient de loin, culturellement de loin. Lui, il appartient au monde moderne, il ne possède pas de clefs qui ouvrent les portes du passé des hommes de ce coin de monde oublié.

En plus il n’a pas remarqué les filles et il me dit goguenard : — Veinard, elles étaient jolies, au moins !

Nicolas Antoniucci
Par Nicolas Antoniucci

Passionné par la vie dans ce qu’elle pourra avoir d'insolite, parfois d’inexplicable et aussi par l'art sous toutes ses formes, les voyages et bien entendu l'écriture, je vous propose de partager avec vous sur ce blog mes différentes passions !

Commentaires (10)

  1. Pingback: Stars de 2017 et 2018 les Typhons, tornades et inondations/Meurtre dans un paysage qui n’est pas encore le nôtre. - Nicolas Antoniucci Auteur

  2. Avatar

    Odell Mcgrory 8 mai 2019 à 10 h 42 min

    of course like your web site however you have to check the spelling on quite a few of your posts. Many of them are rife with spelling problems and I to find it very troublesome to tell the reality however I will definitely come again again.

  3. Avatar

    their website 20 septembre 2019 à 0 h 44 min

    Hi there, You’ve done an excellent job. I’ll definitely digg it and personally suggest to my friends. I am confident they’ll be benefited from this web site.

  4. Avatar

    cbd oil and veterans 5 novembre 2019 à 2 h 54 min

    Wonderful blog you have here but I was curious if you knew of any user discussion forums that cover the same topics talked about here? I’d really like to be a part of community where I can get advice from other experienced people that share the same interest. If you have any recommendations, please let me know. Appreciate it!

  5. Avatar

    e-business 13 novembre 2019 à 22 h 09 min

    Thanks a lot for the article.Thanks Again. Will read on…

  6. Avatar

    Zee Tv 15 novembre 2019 à 22 h 04 min

    A big thank you for your blog article.Really thank you! Want more.

  7. Avatar

    Avast Premier License Key full version free download 21 novembre 2019 à 3 h 58 min

    Thank you for your blog article.Really looking forward to read more. Much obliged.

  8. Avatar

    http://cbdque.com/ 23 novembre 2019 à 6 h 23 min

    Just wanna remark that you have a very decent website , I love the style and design it actually stands out.

  9. Avatar

    http://techalook.com 30 novembre 2019 à 12 h 38 min

    Really informative post. Much obliged.

  10. Avatar

    description 2 décembre 2019 à 3 h 26 min

    Muchos Gracias for your blog.Much thanks again. Really Cool.

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée. Les champs requis sont marqués *