Les binômes de couleur sodium/Anacyclique Tom et Mot/Science fiction 2ème partie

Le grand aimant.
Il viendra, lors de ses visites faites au milieu du jardin dans une clairière percée au centre d’un petit bois de châtaignier, 
accompagné par Léon, un petit chien blanc, dont l’écriture du nom correspond à l’anacyclique de Noël.

En quelque sorte, Mot et Tom, bien qu’ils soient séparés ordinairement de millions de kilomètres l’un de l’autre, peut-être même des milliards, puisque Mot est un extraterrestre habitant dans une lointaine planète, seront de natures similaires mais inversées comme le sont les lettres de leurs prénoms, inversés comme le sera le reflet d’un visage dans un miroir.

Le mot dans l’univers est important, il traversera l’espace sans friction ni frein et il en sera un de ses objets, une sorte de planète immatérielle, mais un objet quand même comme l’esprit de l’homme lorsqu’il sera débarrassé de son corps, après sa mort.

La rencontre de Tom et de Mot aura été voulue par la Nature, plutôt faisons évoluer ce concept à résonance trop Terrienne et, de ce fait, géographiquement limité et ayant un sens étriqué et usé par le temps que nous nommerons le, plus universellement, Le Grand Aimant.

Le Grand Aimant est une force universelle qui attirera un objet vers l’autre et faisant fi de paramètres scientifiques semblant pourtant être, pour la logique de notre époque et, bien sûr sur Terre, nécessaire, quasi indispensable, pour qu’un phénomène de rencontre, entre homme et extraterrestre, se produise quelque part dans la galaxie.

Quel avion, quelle fusée Tom et Mot auraient-ils pu emprunter pour se rencontrer alors qu’ils habiteront ordinairement si loin l’un de l’autre, à des milliards de kilomètres l’un de l’autre ?

Aucun de ces outils n’aurait permis de le faire, il leur faudra alors emprunter le chemin du Grand Aimant qui liera entre elles toutes les sources de vies de l’univers avec les mêmes illogismes scientifiques et mystères que la Nature le fera depuis toujours sur Terre.

Les rêves

Tom et Mot se seront rencontrés alors qu’ils étaient sur leurs planètes éloignées l’une de l’autre de nombreuse fois, alors qu’ils dormaient.

Le rêve sera une symétrie de la vie éveillée qui serait reflétée sur le plan des miroirs déformants de la vie. Rêve et vie éveillée, une dualité dont les parties cheminent ensemble comme étant des jumeaux siamois.

Nous visitons les mondes extraterrestres à travers les livres, nos rêves.

La raison pour laquelle nous ne côtoyons pas d’extraterrestre sera que nos corps ainsi que les leurs seront totalement périssables et ne sauraient supporter un voyage intergalactique sans se désagréger.

Mot est, en fait, un robot fabriqué par une société extraterrestre évoluée alors que les hommes, aujourd’hui, envoient des sondes, afin d’explorer l’univers.

De gigantesques vaisseaux spatiaux venant de leur planète errent dans l’univers à la recherche de vies différentes à la leur, éparses dans l’univers.

Ils ont déjà franchi des milliards de kilomètres et sont bardés de machines sophistiquées qui fabriquent des robots à l’image des vies qu’ils rencontreront. Ceux-ci alors, expédiés sur les différentes planètes, leur permettront d’étudier les mondes qu’ils rencontreront, tout au long de leurs épopées.

La séparation

Cela fera maintenant plusieurs semaines que les deux amis se rencontraient, au crépuscule, accompagnés de leurs animaux de compagnie blanc et noir, chien et chat.

Et, aujourd’hui, ils se réunirent une nouvelle foi.

« Bonjour Tom ! »

« Bonjour Mot ! »

Mot semblait porter sur son visage un masque de tristesse.

Tom :

« Que se passe-t-il ? Pourquoi es-tu triste ? »`

Mot répond :

« Je t’ai menti. Je ne suis pas réel, en fait, je ne suis qu’un robot, un Androïde, et mon chien aussi.

La planète bleue tournant autour du soleil vert.

J’ai été inventé afin de pouvoir te plaire par la fédération de nos puissants Docteurs.

Je suis l’exacte représentation d’un enfant vivant sur ma planète bleue, tournant autour d’un soleil vert, dans le quasar jumeau situé dans la constellation de la Grande Ourse.

Il t’avait aperçu dans ses rêves et tu lui auras plu et ils m’auront construit, alors que notre grand vaisseau approchait la Terre, habité de sa force suprême, celle du Grand Aimant, pour m’envoyer vers toi, afin de te rencontrer. Ils m’ont donné le nom de Mot qui l’anacyclique de Tom car notre société donnera toujours une importance aux mots qui sont considérés comme des sortes de messagers dissimulant derrière leur sens une autre force provenant du Grand Aimant pouvant leur faire traverser l’univers, de bout en bout, et sans, pour cela, avoir besoin de se déplacer.

Je te dis cela car je vais bientôt disparaitre et mon corps artificiel va se dissoudre.

Il deviendra poussière, et mon esprit alors rejoindra le corps de l’enfant primordial qui l’attend, depuis trop longtemps maintenant, plongé dans un sommeil artificiel sans rêve, dans ma planète bleue tournant autour du soleil vert dans le quasar jumeau, constellation de la Grande Ourse.

Mon corps de robot va disparaitre, ne pleure pas, et lui, il va pouvoir revivre et son âme sera enrichie de tes pensées, de celles de la Terre et, par ailleurs, sans pourtant vraiment vous connaitre, vous resterez amis.

Son nom actuel, qui sera pour un humain imprononçable car enchevêtrant, sur une longue barre de sons, des onomatopées et sifflements ressemblant à ceux de vos oiseaux, sera enrichi du tien, Tom, ainsi que de ceux d’enfants vivant sur d’autres planètes dans lesquels son esprit aura voyagé avant qu’il ne te connaisse.

Mot et son chien blanc tournent le dos à Tom et son chat après leur avoir fait un signe d’adieu, et s’éloignent, disparaissant, pour toujours, derrière les arbres qui bordent la clairière.

Nicolas Antoniucci
Par Nicolas Antoniucci

Passionné par la vie dans ce qu’elle pourra avoir d'insolite, parfois d’inexplicable et aussi par l'art sous toutes ses formes, les voyages et bien entendu l'écriture, je vous propose de partager avec vous sur ce blog mes différentes passions !

Commentaires (1)

  1. Avatar

    Reagan Hittle 8 mai 2019 à 8 h 59 min

    you have a great blog here! would you like to make some invite posts on my blog?

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée. Les champs requis sont marqués *