Les jambes

Mode et société/Sensualité- Séduction-Violence ou Déchirure

La mode.

Introduction.

Des trous de première classe, des trous de seconde classe… Des trous, toujours de petits trous…

Déjà le poinçonneur de Lilas faisait des trous dans les tickets de métro à longueur d’heures, de jours, de mois, d’années… 

Pour un ticket être percé d’un trou conduisait à sa mort, sa destruction, car il ne servait plus à rien.

Le pantalon en tissu de jean percé.
Sensualité et séduction:

Sensualité… Derrière le tissu percé on aperçoit la peau qui est l’ambassadrice d’un corps nu… 

conduisant alors parfois à la formation de couples s’égarant alors dans les chemins de la passion,  du plaisir ou de l’amour.

La Nature, cocasse et maligne, comme elle le sera à son habitude, poussera ainsi l’homme à la reproduction visant ainsi à lui permettre de maintenir la pérennité de son espèce. 

L’homme étant de nature plus sociale que philosophe régulera les naissances, comme il le pourra, par la contraception, l’information ou l’éducation mais dans ce combat, toujours, il perdra et nous sommes, aujourd’hui, presque huit milliards à vivre sur Terre.

Séduction…Les trous dans un pantalon en jean. Voici un message adressé à l’autre, une fenêtre s’ouvrant sur de jolies jambes qui aura la même fonction que les plumes colorées ou certaines particularités physiques pour un oiseau mâle proposant l’accouplement à une femelle de son espèce. 

Tel sera le Toucan à carène présentant à une femelle son bec puissant et jaune, ou le paon exhibant au cours de sa séduction la beauté des plumes de sa queue ouvertes en éventail.

Mais aussi:

Violence,  déchirure… Phantasme

Physiquement….. Le regard de l’homme l’agressera, la dominera mais elle ne cédera pas… ou sinon cela sera…

L’amour violent.

Photo sauvage, photo de rue.

Psychiquement… Elle se révèle à l’autre et dévoile son âme, sa douceur, sa fraîcheur, sa personnalité et cela conduira à…

L’amour sincère.

Vaincre la solitude.

Il ou elle perceront, grâce aux trous apparaissant dans leurs pantalon de jean, les épaisses  murailles qui les entoureront, au quotidien, auront été construites avec des pierres de la solitude. Ils créeront ainsi des brèches dans leurs isolements d’où jailliront des émotions comme le ferait la sève de la blessure d’un arbre.. 

Ils font partie de la vie en pointillé que nous proposera aujourd’hui le monde moderne. 

Elle est constituée d’actions brèves écorchant superficiellement la nature des contacts entre les hommes, par la mode dans le maquillage ou le tissu troué d’un jean ou, par le biais de la politique ou de la culture, dans les rapports qui prendront corps et deviendront primordiaux dans leurs sociétés grâce à l’utilisation de leurs perceuses modernes et sociales nommées Twitter, Facebook ou d’autres, se montrant plus rapide à circuler autour de notre planète que le plus puissant des avions ou même fusée.

Leurs éclairs perceront régulièrement nos ténèbres.

Être rapide pour vivre sera devenu une devise moderne des hommes.

Des trous, des petits trous, toujours des petits trous… des petit trous…des petits trous…

Chanson de Serge Gainsbourg, Le poinçonneur des Lilas, 1959.

Nicolas Antoniucci
Par Nicolas Antoniucci

Passionné par la vie dans ce qu’elle pourra avoir d'insolite, parfois d’inexplicable et aussi par l'art sous toutes ses formes, les voyages et bien entendu l'écriture, je vous propose de partager avec vous sur ce blog mes différentes passions !

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée. Les champs requis sont marqués *