Visage vert

Maquillage/ Visages et pierres précieuses/Extraits de textes.

Image de mise en avant : Visage vert, l'oeil et le nez ou une pierre vivante façon religion animiste.
Maquillage.

Propos sur le maquillage.

L’univers des poissons, des pierres précieuses, des plantes, des insectes et des oiseaux forme un monde exceptionnel de couleur.

Celui des hommes est, en comparaison, terne car il s’insèrera dans celui des carnassiers dont les peaux et pelages devront se fondre avec leur environnement ordinaire de paysages de terre nue ou de rochers gris afin de mieux se cacher et d’éviter de se faire capturer et être mangé ou pour pouvoir, au contraire, capturer une proie qu’il dévorera.

Tous les hommes des sociétés humaines, anciennes ou modernes, auront compensé cette monotonie d’aspect par la pratique d’un art compensatoire, parfois de tatouages et, aussi, le maquillage qui modifiera l’aspect de leurs corps en transformant leurs lèvres, peaux et regards.

Ceci individualisera certains hommes et leur permettra d’envoyer un message particulier qui sera de séduction pour les Top-modèle, de guerre pour les Amérindiens ou d’humour pour les clowns.

Visage rouge.

Extrait 1, Main basse sur le sixième continent. Libre d’écrire 2013.

Main basse sur le sixième continent.
… Elle me répond :

« — Un instant Paul, laisse-moi me maquiller. Avant de partir au combat, une femme devra, pour se protéger, revêtir son armure de fard. Toutes les minorités ethniques font ça, pourquoi ne le ferions-nous pas. Tu sais ce que faisaient les Indiens avant de partir combattre les visages pâles ?

Ils se peinturluraient le corps et cela leur donnait, pensaient-ils, de la puissance.

En tous les cas, cela leur permettait de mourir avec dignité, c’est déjà ça ! »

Elle sort une trousse de maquillage de son sac tissé en mailles d’acier et se poudre la figure avec une sorte de farine blanche, comme le ferait un clown ; ensuite elle se maquille les yeux. Elle les cerne avec un trait appuyé de mascara noir et, ensuite, recouvre ses lèvres d’une épaisse couche de rouge aux lèvres couleur sang de bœuf.

Elle extirpe de son sac à dos et pose sur sa tête une grosse casquette orange presque aussi grosse qu’un potiron et un teeshirt blanc sur lequel il est écrit en lettres noir « VICTOIRE ! ».

Extrait 2, Lucy Africa. Libre d’écrire 2014.

Lucy Africa.

… Sam sort de son sac un paquet de clopes.

Elle en sort une qu’elle allume en marchant avec le briquet jetable de couleur rose bonbon qu’elle aura précédemment sorti d’une de ses poches.

Elle crache la fumée vers le haut, avec un mouvement de bouche boudeuse aux lèvres recouvertes avec une épaisse couche de rouge aux lèvres orange, qui s’échappe en formant plusieurs ronds qui se dissolvent dans la pluie fine.

J’ai cru reconnaitre des cœurs qui s’envolaient.

Elle s’approche de moi et je remarque qu’elle se tient cambrée ce qui mettait en valeur ses seins parfaitement sphériques et on devinait sous son pull la couleur d’un soutien gorge noir, la blancheur de sa peau, sa chaleur.

J’avance vers elle, le trottoir est luisant d’eau, j’aperçois un amoncèlement de chaussures noires de femmes jetées en désordre à cet endroit par je ne sais qui, je ne sais quoi.

Souvenirs de femmes accompagnés d’un corbeau noir qui piétinerait en son milieu.

Il se demande probablement les raisons pour lesquels ils sont de la même couleur, lui l’oiseau et elles, les chaussures de femmes. Animal et Objets.

Le pigeon blanc prend de l’avance, quelques mètres, et passe devant moi, toujours en se dandinant avec un air pressé. Il a tant de choses à faire, à découvrir, de graines à picorer, de pigeonnes à séduire et, surtout, il trouve que Sam est belle et il le lui fait savoir en l’escortant, VRP du ciel.

Architecture de cristal.

Nicolas Antoniucci
Par Nicolas Antoniucci

Passionné par la vie dans ce qu’elle pourra avoir d'insolite, parfois d’inexplicable et aussi par l'art sous toutes ses formes, les voyages et bien entendu l'écriture, je vous propose de partager avec vous sur ce blog mes différentes passions !

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée. Les champs requis sont marqués *