Littérature/ Société en mutation/Particularité d’un livre de nouvelles

Image de mise en avant, photo — Harmonie esthétique d’une pierre aux multiples facettes

Le livre.

https://nicolas-antoniucci.com/actualites/litterature-du-slogan-a-la-pub-jusquaux-nouvelles-romans-courts-et-paves-litteraires

Mon nouveau livre, Pour Morgane, regroupe dans un même ouvrage des nouvelles, principalement de science-fiction, que j’ai écrites depuis une dizaine d’années, en parallèle de la sortie de mes livres.

Un recueil de cette catégorie est totalement différent d’un roman classique qui doit être cohérent tant dans les comportements des personnages qui y prennent vie que dans les histoires racontées. Ces obligations, à mon sens, obligeront un auteur, dans un roman, à devoir écrire des passages de transition, des sortes de traits d’union littéraires, reliant les chapitres, paysages et évènements entre eux ce que seul le talent d’un écrivain pourra justifier par son écriture.

Un livre de nouvelles peut s’affranchir de ces contraintes, transposer les histoires sans vergogne dans des époques et avec des personnages différents, sans avoir à se soucier d’une cohérence d’ensemble.

Cela sera, très certainement, une particularité importante de ce type d’ouvrage qui est, quand même un livre et non une simple superposition de nouvelles.

J’ai écrit les textes de Pour Morgane durant un temps assez long, plus de 10 ans, dans un monde en mutation accéléré du fait des nouveaux systèmes de communication, évoluant et s’améliorant constamment, permettant aux individus de se connecter entre eux, par écrans interposés, de façon, parfois, retentissante pour la société — Humoristique, Informatif ou parfois ironique et même pouvant être verbalement violent.

Les nouvelles.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nouvelle

Les échos.

Ainsi, des nouvelles littéraires font écho aux émotions du présent qui disparaitront aussi vite qu’elles seront arrivées, tel des fantômes insaisissables, et seront remplacés dans nos regards sollicités par un nouveau présent, celui-ci étant en constant état d’évolution, de mouvance.

Morgane.

Les nouvelles de mon livre sont liées entre elles par la présence, principalement dans le liminaire et l’épilogue mais aussi dans le cœur des textes, d’une femme, Morgane.

Morgane est un être virtuel, une sorte d’hologramme fait femme et qui serait dotée de sensibilité et d’intelligence, possèdera une âme en quelque sorte… Une humanité.

Par sa présence, ses paroles, ses jugements, elle crée un lien entre les histoires racontées les rendant ainsi cohérentes les unes avec les autres ce qui participera à faire de cet ensemble de nouvelles, un livre.

Des cristaux — Un ensemble cohérent de formes, matières et couleurs…

Par Nicolas Antoniucci

Passionné par la vie dans ce qu’elle pourra avoir d'insolite, parfois d’inexplicable et aussi par l'art sous toutes ses formes, les voyages et bien entendu l'écriture, je vous propose de partager avec vous sur ce blog mes différentes passions !

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée. Les champs requis sont marqués *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.