Interactions entre l’homme et l’animal/ Les robots de Fer Or- Le livre.

Image de mise en avant, dessin de Nicolas Antoniucci, La femme et l’oiseau.

Le cavalier, sculpture de Volti- Cavalier et son cheval, un même corps- En mythologie, un être mi-homme mi- cheval, le centaure et la chevauchée fantastique…

Le cavalier.

La chevauchée fantastique.

L’homme et l’animal.

Du fait du cousinage de l’homme avec les mammifères, celui-ci aura maintenu de fortes interactions, complicités avec le monde animal qui s’étendront, suivant ses civilisations et au fil du temps, avec toutes les catégories représentant la vie sur Terre, allant de la vache, au serpent voire à la fourmi et même, pourquoi pas encore plus petit. https://nicolas-antoniucci.com/art/artsle-petit-et-le-minusculesculpture-et-ecriturespace-opera

Vu du cosmos, cette présence teinte notre planète des couleurs de la vie, celles de ses océans, de ses forêts mais aussi malheureusement, aujourd’hui, celles, plus néfaste, de ses industries.

Avant d’être homme, l’homme était totalement animal. Il aura bifurqué, en acquérant la parole, le verbe et la science, dans une intelligence suffisamment puissante pour qu’elle lui serve à modifier son environnement.

Cette socialisation effrénée l’aura peu à peu éloigné de sa part animale qui, pourtant, est restée en lui.

Cette dissociation entre l’homme et l’animal se sera affinée dans le temps. Au début de l’apparition de son humanité, sa course vers la modernité, l’homme avait des totems auxquels il s’identifiait totalement faisant qu’il se pouvait se sentir indifféremment homme ou animal et même, pourquoi pas, il croyait pouvoir se transformer en l’un ou l’autre, subissant les puissances de la Nature et de la Vie, tels des hommes panthères ou des hommes serpents.

L’art.

L’art dans ces communautés exprimait leur foi avec des sculptures ou des fresques représentant un point oméga dans lequel se concentraient tous les mystères de la vie et aussi leurs dieux.

Il idolâtrait ces dieux prenant souvent des aspects d’animaux dont, par ailleurs, ils chassaient et mangeaient les modèles, étant carnassier, et dont, de cette manière, ils récupéraient les forces vitales en ne laissant sur place que des cendres, des plumes ou des poils mélangés à des os et quelques sculptures magiques de dieux en bois.

À ces idoles, l’homme donnera à manger, l’honorant ainsi. https://nicolas-antoniucci.com/humeur/metamorphoses-mythologies-et-mutants-du-papillon-aux-idoles

Ce geste rituel prenant la forme du respect ou même de la soumission — L’animal devenant ainsi l’ambassadeur d’un dieu.

L’époque moderne.

Ainsi, dans notre époque moderne, lorsque nous nourrissons un animal de compagnie nous faisons, en fait, en empruntant des chemins de traverses complexes cheminant dans notre psychologie et accrochée à nos origines, encore une offrande à une idole que la Nature aura placée à nos côtés — Une sorte de dieu lard aux vertus protectrices.

Ceci exprimera le fait qu’une harmonie entre l’homme et l’animal dans le monde du vivant donnera son éclat parfait à la Vie, à sa lumière, qui est une entité particulière du cosmos et devra, à ce titre, conserver de belles couleurs afin d’y conserver sa place pour ne pas se transformer, tel mars qui aura probablement déjà connu la vie, en rocher nu se baladant dans l’espace.

En éliminant l’animal, l’homme se détruit lui-même et perdra son identité.`

Fer Or, le livre- Couverture.

Fer Or. 

Il deviendrait alors robot et perdra son humanité et sa morale, ce qui engendrerait de multiples conflits, tel celui de l’histoire qui est racontée dans le livre Fer Or et dans lequel les robots auront pris le pouvoir sur les hommes.

Fer-Or, le livre. https://nicolas-antoniucci.com/art/science-fiction-sortie-de-fer-or-livre-de-nicolas-antoniucci-propos-sur-lecriture

Oiseau.

Et, pour terminer, hommes et cavalier, terre cuite- Nigéria, Ewe.

Sous le signe 3, deux cavaliers et un cheval.

La vie- L’enfant et l’oiseau- Dessin à l’encre de Chine.

 

Nicolas Antoniucci
Par Nicolas Antoniucci

Passionné par la vie dans ce qu’elle pourra avoir d'insolite, parfois d’inexplicable et aussi par l'art sous toutes ses formes, les voyages et bien entendu l'écriture, je vous propose de partager avec vous sur ce blog mes différentes passions !

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée. Les champs requis sont marqués *