Les errances d’un bateau de croisière/ Scénario à la Luis Bunuel- Le fantôme

 

Image de mise en avant = L’Indésirable ou Coronavirus, bateau de croisière.

Luis Bunuel.https://fr.wikipedia.org/wiki/Luis_Bu%C3%B1uel

La croisière.

Un bateau de croisière transportant à son bord de nombreux touriste de toutes les nationalités et dont les armateurs vendaient du rêve et de la fête à leurs clients fut soudain pris dans un tourbillon, dans lequel l’angoisse, la suspicion et la maladie habillaient le corps d’un grand fantôme, nommé Coronavirus qui avait, semblait-il, pris place à bord en s’infiltrant dans un passager.

Durant de nombreux jours, informé par la compagnie des anges Information, dont l’ange Télévision sera le plus puissant, une panique s’installa à bord car le corps d’un des passagers, pris de fièvre et toussant sans répits, semblait bien accueillir, dans ses tripes et poumons, ce voyageur clandestin.

Le reste du séjour, et cela dura longtemps, ne fut pour les passagers qu’une série d’interdits sans raison apparente, mêlant de la peur irrationnelle à, parfois, de la violence.

Les passagers se rendirent compte qu’ils ne pouvaient plus sortir du bateau car aucun pays, aucun port ne les autorisaient à débarquer de peur de la contagion et il y eut même des manifestations sur les quais, escortées de leurs potentialités de violence.

Pendant ce temps-là, le fantôme Cornoravirus, isolé dans sa cabine se mouchait et toussait.

Ce fut le Mexique, la patrie de Luis Bunuel et c’est certainement important, qui finalement rompit le cercle et autorisa les passagers à débarquer et les médecins purent constater que le fantôme Coronavirus n’était qu’un leurre car le passager incriminé n’était porteur que d’un simple rhume.

Il aura fallu l’intervention de Luis Bunuel, avec son esprit surréaliste, mort en 1983 à Mexico pour que le cercle infernal, dans lequel fut enfermée cette croisière, puisse se briser, comme ce fut le cas dans son film, l’Ange Exterminateur, tourné en 1962.

SYNOPSIS DE L’Ange Exterminateur — LUIS BUNUEL.
Extrait de Wikipédia.

Edmundo et Lucia de Nobile, un couple bourgeois de Mexico, donnent une réception après l’opéra dans leur luxueuse demeure. Quelques faits bizarres se produisent alors : des domestiques partent sans expliquer leur comportement, les invités connaissent une impression de déjà-vu, Ana retire de son sac deux pattes de poulet alors que Blanca joue au piano une sonate de Paradisi.
Au moment de partir, une étrange réaction interdit aux invités de quitter les lieux. Ces derniers finissent par dormir sur place. Mais le lendemain matin, ils constatent qu’il est toujours impossible de sortir du salon.

Nicolas Antoniucci
Par Nicolas Antoniucci

Passionné par la vie dans ce qu’elle pourra avoir d'insolite, parfois d’inexplicable et aussi par l'art sous toutes ses formes, les voyages et bien entendu l'écriture, je vous propose de partager avec vous sur ce blog mes différentes passions !

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée. Les champs requis sont marqués *