Roman photo/Sarcasme-L’oiseau écrivain

Image de mise en avant: Un poussin écrivain croqué
 par un géant littéraire.

L’écriture du livre et sortie d’un roman.

Je vole de nuages en nuages, slalom entre les branches des arbres, me pose sur l’eau pour pêcher de beaux poissons argentés ou attraper de vertes grenouilles…

Mais, aujourd’hui, j’en ai marre d’être un oiseau et, maintenant, je me tiens debout comme un homme et je suis devenu écrivain… Mon roman s’appellera Le Conflit Oiseaux &Cie car il tiendra compte des rapports qui existeront de nos jours entre les hommes et les bêtes.

J’écris mon livre sur un canapé recouvert de  peau de vache et je trace ses mots les uns après les autres sur des pages de couleur verte écolo. 

La promotion du livre.

Voila, après de longs efforts, mon roman est aujourd’hui fini et je peux le présenter au monde littéraire, s’occupant de littérature. 

Moi, l’écrivain grue, j’ai endossé mon habit d’aigrette je danse au milieu d’eux,  les acteurs du livre, en parfaite harmonie dans cet univers serein. 

Nous nous aimons les uns les autres, certains même qu’ils soient de nature fort ou bien faible, s’étreignent tendrement et dansent le slow, tel une lionne enserrant tendrement un zèbre. 

D’autres prédateurs de salon jouent du tambour, la tortue joue des maracas. 

Dans un coin, discrètement, l’éléphant et le phacochère, bien qu’étant ordinairement ennemies, boivent avec des pailles une même boisson, un cocktail nommée compromission.

L’éléphant semblerait être fâché contre le patron de la maison d’édition, le cochon sauvage, mais signe quand même le contrat.

Peinture naturellement ensablée à voir dans un bistro à grand Popo.

Pour séduire une lectrice, je me m’habille parfois en dindon, le temps qu’il faudra pour qu’elle me remarque. 

Pour cela, je devrais faire la roue et me dandiner, tout en me pavanant.

La concurrence.

Mais, dehors, la concurrence est rude, voici l’écrivain rapace armé de ses puissantes serres; il gîte sur le toit du succès. Ses yeux sont perçants et son expérience lui permettant d’aborder, sans peur, son avenir et il pourra ainsi perpétrer, à l’infini et successivement, ses réélections littéraires à la façon d’un homme politique.

Voilà ma promo est finie et bon vent pour le livre, Le Conflit Oiseaux & Cie.

Je reprend mon vol, vers d’autres aventures. 

L’édition.

Mais, auparavant, j’aurai laissé dans un nid littéraire deux oeufs. 

Le premier est un ePub à 4,99 euros et le second un livre papier à 15 euros.

Libéré du fardeau de mon livre, je vais pouvoir devenir maintenant astronaute et me diriger droit vers le cosmos et ses étoiles, plus exactement vers la planète Mars afin de savoir à quoi elle ressemblera vraiment.

Vers Mars.

Adieu, plutôt en revoir, et, quand je reviendrais, je vous donnerais mes infos sur la planète Mars qui seront à découvrir dans un nouveau livre, avec ses tempêtes, ses rochers et, pourquoi pas, ses Martiens.

À bientôt, enfin peut-être…

Nicolas Antoniucci
Par Nicolas Antoniucci

Passionné par la vie dans ce qu’elle pourra avoir d'insolite, parfois d’inexplicable et aussi par l'art sous toutes ses formes, les voyages et bien entendu l'écriture, je vous propose de partager avec vous sur ce blog mes différentes passions !

Commentaires (0)

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera publiée. Les champs requis sont marqués *